Début des interdictions de brûlage en 2016

first_imgLe ministère des Ressources naturelles avise tous les Néo-Écossais que les interdictions de brûlage seront en vigueur à l’échelle de la province à compter du mardi 15 mars, et ce, jusqu’au 15 octobre. Pendant la période d’interdiction, les feux de broussailles et les feux de camp sont interdits tous les jours entre 8 h et 14 h. Les feux de broussailles sont ceux qui ont lieu sur les terrains de propriétaires privés, de propriétaires de lots boisés, d’agriculteurs et d’autres terrains non commerciaux. Après 14 h, les feux de broussailles et les feux de camp peuvent être permis ou non, selon les conditions. Les gens devraient d’abord consulter les règlements municipaux à cet effet, car ils ont préséance sur les règlements provinciaux. Les interdictions de brûlage sont affichées quotidiennement sur la carte qui indiquent où et à quel moment le brûlage est permis, selon le comté. « Avant de faire un feu, les gens doivent consulter le site Web novascotia.ca/burnsafe/fr pour savoir si les feux de broussailles et les feux de camp sont permis dans leur comté », souligne Lloyd Hines, ministre des Ressources naturelles. « J’encourage les Néo-Écossais à respecter les interdictions de brûlage dans l’intérêt de la sécurité publique. » Les interdictions de brûlage contribuent à réduire les feux de forêt dans la province. Presque tous les feux de forêts sont allumés par des gens. L’interdiction des petits feux prévus est une importante mesure de sécurité. Les renseignements sur les interdictions de brûlage sont également communiqués par message enregistré au numéro sans frais 1-855-564-2876 (BURN). La carte et le message enregistré sont mis à jour quotidiennement à 14 h. La carte présente différentes couleurs : le rouge indique que tout brûlage est interdit, le jaune indique que le brûlage est permis après 19 h seulement, et le vert indique que les conditions permettent les feux de broussailles dans ce comté. La carte des interdictions de brûlage s’applique uniquement aux feux de broussailles sur les terrains privés. Pour le brûlage industriel, un permis du ministère des Ressources naturelles est toujours nécessaire. Les feux de camp allumés dans des appareils de métal appropriés dans les parcs provinciaux et les parcs privés sont permis.last_img read more

Group promises reforms to protect buyers in BCs scorching real estate market

VANCOUVER — An advisory group looking at allegations made against British Columbia’s real estate industry says it expects to make recommendations that include bigger penalties for those who breach the law and a simpler complaint process for consumers.In a progress report submitted to the Real Estate Council of British Columbia, the group says it also expects to suggest limiting the ability of real estate agents to represent both buyers and sellers in the same transactions.The advisory group chaired by real estate superintendent Carolyn Rogers was appointed by the council in February to improve consumer protection and strengthen public confidence in the industry.Foreign money is flowing into Canadian condominiums, raising concerns about market vulnerabilityOttawa’s new rules showing ‘no impact’ on hot Vancouver, Toronto housing marketsChinese are buying third of Vancouver homes, analyst’s rough tally estimatesThe progress report released Tuesday says it expects to suggest giving the council more enforcement tools, such as requiring all contract assignments to be reported directly to the council.The practice by some Metro Vancouver agents allows a contract to be resold multiple times before a property deal closes, driving up prices and commissions.The report highlighted 10 areas where the advisory group expects to make recommendations.Council chairwoman Marylou Leslie says it is looking forward to strengthening consumer protection based on the advisory group’s work.“We are pleased by the breadth and scope of the topics that are under consideration in the progress report, and by the indications of the strong enhancements to the regulatory framework that the independent advisory group is looking at making,” she said in a statement.The group says it expects to meet an early June deadline to deliver its final report and recommendations.“While we have not included recommendations in this report, we are very clear on what needs to be done, and I’m confident the final report will meet public expectations of a stronger and more effective regulatory system,” Rogers said. read more